Pétrole : pourquoi l’énergie fossile est-elle mauvaise pour l’environnement ?

Publié le : 26 juillet 20224 mins de lecture

Pour leur confort au quotidien, les habitants de la planète utilisent des combustibles fossiles comme le charbon, le pétrole et le gaz naturel. Cette pratique est néfaste pour l’environnement, car elle est à l’origine du fréquent changement climatique. Le coût de ces dégradations climatiques, environnementales et sanitaires est important. Sachez également que chaque étape de la chaîne d’approvisionnement en combustibles fossiles, comme l’extraction, le transport, le raffinage et la combustion, génère des externalités. Pourquoi faut-il abandonner progressivement l’utilisation des combustibles fossiles ?

L’énergie fossile pollue l’air et l’eau

Les combustibles fossiles produisent des polluants atmosphériques dangereux. En effet, ils produisent notamment du dioxyde de soufre, des oxydes d’azote, des particules, du monoxyde de carbone et du mercure. Ces polluants sont tous nocifs pour l’environnement et pour la santé de l’homme. La pollution de l’air par les combustibles fossiles peut provoquer des pluies acides, ce qui entraîne l’eutrophisation. Il s’agit de nutriments excessifs qui peuvent nuire aux écosystèmes aquatiques, par l’abaissement du niveau d’oxygène. Les dommages que vous voyez sur les cultures, les forêts et la faune sont aussi des conséquences directes de cet air pollué. Des déversements de pétrole aux fluides de fracturation hydraulique sont, de nos jours, à l’origine de la pollution de l’eau. Chaque puits de fracturation utilise entre 1,5 et 16 millions de gallons d’eau. Les eaux usées, qui résultent de ce procédé, peuvent être toxiques, contenant souvent des substances comme l’arsenic, le plomb, le chlore et le mercure. Ces éléments peuvent contaminer les eaux souterraines et l’eau potable, les rendant impropres à la consommation.

L’énergie fossile provoque une pollution plastique

Plus de 99 % des matières plastiques sont fabriqués à partir de combustibles fossiles. À l’échelle mondiale, 300 millions de tonnes de déchets plastiques sont produits chaque année, dont 14 millions de tonnes finissent dans l’océan. Ces détritus tendent à tuer la faune aquatique, et déséquilibre la chaîne alimentaire. L’utilisation des plastiques a également des répercussions sur le climat. L’industrie américaine du plastique produit 232 millions de tonnes de dioxyde de carbone par an. Ses émissions de gaz à effet de serre vont dépasser celles des centrales électriques fonctionnant au charbon d’ici 2030.

Les déversements de pétrole : néfaste pour l’environnement

L’extraction, le transport et le raffinage des combustibles fossiles peuvent entraîner des déversements de pétrole. Cette situation met en péril la survie de la communauté et de la faune. En effet, le déversement de pétrole détruit les habitats, érode les rivages et entraîne la fermeture des plages, des parcs et des pêcheries. Le plus grand déversement de pétrole de l’histoire est celui de Deepwater Horizon en 2010. Près de 134 millions de gallons de pétrole a été déversés dans le golfe du Mexique, tuant 11 personnes et d’innombrables oiseaux, tortues, poissons, mammifères marins et plantes. Cette opération a valu 65 milliards de dollars en amendes et en frais de nettoyage.

Plan du site